LES PHASES

La phase préparatoire
Dite aussi phase d’animation. Elle débute lorsque l’athlète, placé dans des conditions réglementaires, commence son lancer. Elle se termine à la pose du dernier appui droit.
Buts :
1 - Communiquer à l’ensemble lanceur-engin une vitesse utile convenablement orientée.
2 - Mobiliser les segments moteurs en vue d'obtenir, selon les lancers, certaines prises d'avance.

La phase de réalisation
Dite aussi phase de construction du geste. En effet, comme elle commence dès la reprise du dernier appui droit pour se terminer à la sensation d’arrivée du poids du corps au-dessus du dernier appui gauche, elle englobe la période où, l’athlète disposant de ses deux appuis au sol, les actions les plus puissantes peuvent alors être appliquées contre le sol pour mettre en œuvre le principe d’action-réaction.

C'est au cours de cette phase que nous retrouverons trois actions motrices principales, très liées dans le temps, mais enchaînées avec plus ou moins d'importance selon les types de lancers et les techniques parfois personnelles des lanceurs confirmés :

- la translation qui sera toujours première pour assurer l'accélération de la composante horizontale,
- la rotation et le soulever (plus de soulever au poids, plus de rotation au disque,…)

Buts :
Participer à l’optimisation des prises d’avance et à leur exploitation au maximum des possibilités de l’athlète.
Communiquer au complexe lanceur-engin, puis à l’engin le maximum d’accélération.
Participer à la construction de l’angle d’envol.


La phase finale
Elle débute à la sensation d’arrivée du poids du corps au-dessus du dernier appui gauche et se termine avec la fin des actions ré-équilibratrices qui permettent de respecter le règlement.
Buts :
Appliquer à l’engin les dernières forces disponibles, celles qui seront d’ailleurs les plus efficaces car elles seront mises en œuvre par les muscles des extrémités qui sont des muscles à fort déplacement angulaire et donc capables de générer une grande vitesse de déplacement.
Mettre en œuvre la ré-équilibration.

Retour à la consultation précédente