Paradoxe

On peut être LENT ou VITE et/ou COURT ou LONG; mais on peut être LONG et VITE ... et, ce qu'il ne faudra SURTOUT pas en athlétisme, être COURT et LENT.

En règle générale, plus on sera LONG et VITE, plus on sera efficace.

En SPRINT par contre, les appuis devront être courts et vite.

Les athlètes sont donc à la recherche d'un chemin de lancement ou d'impulsion le plus long possible qu'ils essayent de parcourir le plus vite possible; mais surtout avec une accélération constante de façon à communiquer à l'engin ou au corps-engin la vitesse d'envol la plus élevée possible.

Ce concept "être long et vite" peut sembler paradoxal pourtant on peut le comprendre en imaginant que l'on observe deux trains circulant dans la même direction sur deux voies parallèles, et qui entrent ensemble dans un champ de vision dégagé de 100m de large.

Sur la voie avant circulerait à 80 km/h un attelage de deux voitures d'autorail (d'une longueur totale d'environ 60m) et sur la voie arrière, à 300 km/h un T.G.V (d'une longueur avoisinant les 250m). Il est avéré que l'autorail franchira cet espace de 100m en 4"5 alors que le TGV mettra 1"2 et aura disparu avant que l'autorail ne finisse de passer devant nous
.

Retour à la consultation précédente